Pourquoi on a (encore) tout faux sur la logistique

25/03/2015, publié par Bruno Leyvastre
Définition logistique

Alors que la logistique est souvent citée comme le nerf de la guerre, on la réduit généralement à sa dimension matérielle. La réalité est tout autre, c’est pourquoi je vais tenter de vous livrer une définition de ce qu’est réellement, selon moi, la logistique.

Concrètement, c’est quoi la logistique ?

Si la logistique a bien sûr pour objet premier de gérer les flux physiques d’une organisation, on sait moins qu’elle englobe aussi la gestion des flux d’informations et des flux financiers qui s’y rapportent. En garantissant les niveaux de sécurité et de qualité de service attendus.

Dans un environnement économique qui a très fortement évolué au cours des 20 dernières années, la logistique doit aussi affronter deux beaux challenges : s’adapter physiquement à la mondialisation des marchés de consommation (producteurs de plus en plus éloignés, rapidité croissante des échanges, diminution exponentielle des cycles de vie des produits) mais aussi faire preuve de résilience devant des évènements géopolitiques (printemps arabes, guerres…) ou liés à des catastrophes naturelles (nuage de cendres, inondations, tremblements de terre…). Cela explique que la définition de la logistique ne cesse d’évoluer.

Et puis bien sûr, en bout de course, il y a le client final. Clé de voûte des dispositifs marketing et commerciaux, digital-addict, il veut être livré en temps quasi réel (tout en se sentant unique), dans le lieu et à l’horaire de son choix.

Bref, même si le rôle de la logistique est de transformer les PowerPoint des stratégies établies en réalité physique sur le terrain, elle doit aujourd’hui faire plus.

A travers son agilité à traiter les flux physiques, mais, aussi et surtout, à travers la proactivité dont elle peut faire preuve dans les domaines de l’information et de la finance, elle est un maillon essentiel de l’expérience client – le fameux « customer journey ». Bien loin de l’image de simple prestataire de services qu’on lui associe encore parfois.