La formation autrement !

16/10/2015, publié par Nathalie Bencteux
innovation formation

A la question « quels sont les éléments qui contribuent à l’efficacité d’une formation ? », je répondais instinctivement il y a encore quelques temps : que les objectifs pédagogiques soient atteints, que la bonne information soit donnée, que les participants interagissent entre eux, que l’animateur soit disponible, que la formation soit « de qualité »…

Depuis, je dois vous avouer que j’ai revu ma copie ! « Enchantement » et « Expérience client » ont fortement contribué à repenser ma façon d’appréhender la formation.

La formation, l’innovation perpétuelle

Notre environnement est toujours en mouvement, notre monde se digitalise, la connexion est partout : entre la multiplication des nouvelles technologies, les nouveaux usages, le temps passé en ligne notamment sur les réseaux sociaux, on ne peut que constater que les consommateurs sont de plus en plus informés, avertis et donc exigeants…

Pour faire face à ces enjeux qui modifient l’expérience vécue par le consommateur, il est nécessaire de remettre en question notre approche de la formation et d’accompagner nos collaborateurs dans ce « bouleversement de la relation client ».

Oui, mais par où commencer ?

De nombreux leviers permettent de créer une véritable rupture dans les apprentissages classiques. Il serait présomptueux de ma part de vous proposer une liste de solutions miracles. Mais je peux d’ores et déjà vous dire que le fait de proposer des jeux ludo-pédagogiques permet aux participants de travailler à la fois l’émotion, la créativité, le lâcher-prise et ainsi d’adopter une nouvelle posture vis-à-vis du consommateur !

Parmi les nombreuses séquences pédagogiques existantes, ma préférence va aux mises en situation qui combinent à la fois techniques théâtrales et improvisation. De tels exercices d’expression scénique permettent aux participants de mieux appréhender la notion d’écoute, de maîtriser leur voix et d’optimiser les interactions avec l’autre. Résolument orientés vers l’individu et la relation humaine, ces exercices privilégient un apprentissage par l’expérience qui, à mon sens, est le tournant que nous devons prendre en termes de formation.

Mais avant de se lancer dans un tel challenge, il y a un prérequis à ne pas négliger : il faut avoir envie de changer ! Il faut oser, il faut faire, il faut se lancer ! Revoir ses dispositifs de formation et les faire évoluer implique un changement des états d’esprit et de la vision même de la formation des collaborateurs en entreprise.

« La qualité de nouveauté d’une pratique pédagogique dépend en grande partie du regard (point de vue) que l’on porte sur elle » (Recherches et innovations en formation par Hugues Lenoir et Edmond-Mars Lipiansky publié par L’Hatmattan). Et j’en suis convaincue !

Au-delà des nouvelles techniques pédagogiques, des nouveaux outils technologiques que nous pouvons déployer, la formation doit être un état d’esprit et non plus juste ce moment passé en salle. Elle doit être vécue comme un moment privilégié de tous les instants, une nouvelle expérimentation, une opportunité… et elle doit faire partie intégrante de la vie quotidienne des collaborateurs. Vous ne croyez pas ?