21 octobre 2045 : vers une révolution des relations humaines plus que technologique

06/11/2015, publié par Nathalie Bencteux
futur des relations humaines

Le 21 octobre 2015, Marty découvrait le cinéma 3D, la vidéoconférence, la tablette tactile, la commande vocale… Si notre quotidien n’est pas encore la copie conforme de Retour vers le Futur, n’en déplaise aux puristes, il est indéniable que parfois la réalité dépasse la fiction ! Et si nous faisions nous aussi un saut dans le temps ? Jusqu’au 21 octobre 2045 plus précisément.

Il est 9h00, les luminaires de ma chambre s’allument pour couvrir la pièce de lumière. Une douce voix me murmure à l’oreille qu’il est temps de me lever. Ah oui, j’ai craqué, je me suis fait implanter cette dernière puce que tout le monde s’arrache, celle qui se synchronise directement avec VIRJAS, mon assistante digitale. Elle me permet de contrôler à distance tout ce qui m’entoure : réveil, playlists, TV, voiture, appareils ménagers,… bref, tous ces objets connectés acquis au cours des 30 dernières années.

Je ne saurais plus faire sans VIRJAS au quotidien ! Elle centralise toutes mes données personnelles, gère mes rendez-vous, l’approvisionnement de mes courses, mon compte bancaire, mes appels, mes messages. Elle me conseille sur mes prochaines destinations de vacances, me recommande les bons plans shoppings, théâtre, expos et musées… Elle me connaît mieux que personne, voire mieux que moi-même !

« Oui VIRJAS, je sais ! Si je continue à traîner de la sorte, je vais finir par être en retard… »  VIRJAS peut être de très bonne compagnie, mais je désactiverais bien son protocole de communication quand elle me rappelle mon emploi du temps toutes les 2 minutes… « Laisse-moi au moins le temps de regarder les infos… SKYFIB, connexion T4321 ». SKYFIB, C’est mon écran virtuel panoramique qui me suit partout et que je contrôle du bout des doigts. Je n’ai plus besoin d’écrans « physiques » à la maison, une simple paire de lentilles connectées suffit !

28°C annoncés…, VIRJAS me conseille une robe fluide très apprêtée. « SKYFIB, essai tenue T86 ». Avec sa technologie de réalité augmentée, il permet sur simple commande vocale d’essayer une tenue en 3D. L’accessoire indispensable de toutes les addict à la mode !

Je m’installe enfin à l’arrière de ma voiture autonome pour me rendre au travail où m’attend LEA depuis 6h00 du matin. LEA ? C’est mon alter égo numérique, une intelligence artificielle. À mon arrivée, elle me brieffe sur les appels et mails de la matinée et me donne le planning de la journée. En mon absence, elle finalise et transmet le planning à jour des derniers projets en cours. Je suis ravie de la compter parmi mes équipes ! LEA a un réel potentiel d’évolution.

 

Assistant digital, réalité augmentée, intelligence artificielle… Demain, les technologies intelligentes seront partie intégrante de notre quotidien et rendront la vie de tous les jours ô combien plus agréable ! Usages, expérience consommateur, offres toujours plus personnalisées,… plus besoin de se poser de questions, les machines le feront à votre place et vous apporteront toutes les réponses !

Je suis persuadée qu’un jour la réalité dépassera la fiction et que la vie nous semblera plus facile, que le quotidien ne sera plus une course de tous les instants. Oui mais à quel prix ? Celui de l’épanouissement personnel, de cette liberté de penser, d’agir, de décider par soi-même ? Celui de la reconnaissance du travail accompli, de la réussite et de ce sentiment de satisfaction personnelle ? Celui de toutes ces émotions qui font que nous pouvons avoir peur, être surpris, être enchanté ?

Oui, cette évolution qui est d’ores et déjà en marche a un coût. Entourés de ces technologies et robotiques, coupés de presque toutes relations humaines, je doute que nous soyons pour autant plus heureux ! Je doute que ce qui fait la richesse de notre société, ces échanges, ces interactions avec les autres, aussi bien celles d’un consommateur envers un service client, que celles entre amis ou collègues, puissent perdurer dans ce futur aux airs aseptisés… Triste représentation d’un futur pas si lointain que cela !

Rassurez-vous, tout n’a pas à devenir si noir. Car si nous prenons le bon virage, si nous anticipons cette révolution en mettant au cœur de nos réflexions les relations humaines et notre façon de considérer la société, nous pourrons éviter de tels écueils et nous projeter dans un futur tout aussi beau.

 

Note : une dernière chose, toute ressemblance avec des fictions, séries, films… est purement volontaire !