Mes chers voisins…

01/12/2015, publié par Nicolas Moignard
entraide entre voisins - Mon P’ti voisinage

Un soir cette semaine, je me suis attardé sur le JDN. J’ai toujours ce petit rituel de scruter le « whogotfunded ». Késako ? C’est un petit tableau de bord relatant  les dernières levées de fonds rendues publiques sur le marché. Et je tombe sur ce qui est pour moi LE réseau social par définition. 

Exit les Facebook, Twitter and co… ces réseaux qui, à mon avis, n’ont finalement rien de « social » dans 8 cas sur 10. Je les classerais plutôt dans une catégorie de type : « sites de partage d’informations et de contenus entre individus plus ou moins proches et cherchant à se valoriser à différents degrés. »

Pour moi, un réseau social est quelque chose de beaucoup plus fort, qui dépasse le simple partage de statut ou la photo virale retweetée à foison… : il doit permettre de recréer du lien dans la vie réelle. Avec ce qu’il comporte d’interactions, d’entraides, d’échanges mutuels.

« Nous sommes en 2015 après Jésus-Christ. Tout internet est occupé par les prétendus réseaux sociaux… Tout ? Non ! Un petit groupe d’irréductibles Bretons résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les twitosium et les facebookorum. »

Et c’est le site monptivoisinage.com qui en est le digne représentant grâce à sa plateforme d’entraide entre voisins !

Concrètement :

  • On crée/rejoint un voisinage dans lequel on se trouve
  • On échange ensuite par mise en relation, tout un panel de solutions de type : échange de services, partage de transports, bons plans, troc et j’en passe
  • Le tout de manière sécurisée, avec une vérification de la domiciliation physique

Les fondateurs de ce site d’entraide entre voisins, originaires de Saint-Malo, ont réussi à mettre en place ce qui est pour moi l’archétype de ce que doit être un réseau social en ce sens qu’il va potentiellement :

  • Amener les individus à échanger virtuellement, puis physiquement
  • Permettre de tisser un véritable lien social, avec un fort sentiment d’appartenance au quartier
  • Être un facilitateur pour de l’entraide entre personnes d’un même voisinage
  • Faire des économies par la mutualisation de certaines actions (achats groupés, location de matériel, …)

In fine, booster la dynamique d’un quartier grâce à l’entraide entre voisins.

Certain autres sites ont tenté de s’approcher de ce modèle. Je pense en particulier à yoomken qui se positionne en tant que réseau social d’entraide. Mais Mon P’ti Voisinage (MPV) va beaucoup plus loin : avec le maillage relationnel qu’il instaure, il réussit à faire ce que beaucoup de politiques publiques ont échoué à réaliser : recréer du lien social.

En ces temps troublés… la solidarité doit être de mise. MPV l’illustre parfaitement à mon goût.

Et parce qu’une vidéo vaut mieux qu’un beau discours (et parce que j’aime les Simpson), voici la vidéo de présentation du site, que je trouve extrêmement bien faite.

Stay tuned.

Crédit photo : monpetitvoisinage.com