Chez Leroy Merlin, on se livre entre voisins

19/10/2016, publié par Grégory Krumm
livraison entre particuliers

Vous avez besoin d’aide pour transporter un achat encombrant ? Vous êtes venu en métro ? Vous n’avez pas le temps d’aller récupérer un achat effectué en ligne ? En collaboration avec les équipes de Cocolis, spécialiste de la livraison entre particuliers, Leroy Merlin propose désormais un service de livraison collaborative entre particuliers. Que l’achat ait été réalisé en ligne ou en magasin, plus besoin de vous préoccuper de la livraison grâce à cette nouvelle plateforme permettant de mettre en relation des particuliers.

Bricocolis, proposé à Villeneuve d’Ascq et depuis peu à Avignon Le Pontet, permet ainsi d’allier l’économique à l’écologique. Une solution complémentaire de celles offertes par les acteurs traditionnels de la livraison. Cette initiative conviviale n’est pas sans rappeler celle de la Camif proposant d’aller tester un canapé chez un voisin avant de l’acheter.

Au chapitre des avantages de la livraison collaborative entre particuliers :

  • Une formule moitié moins chère pour le client, notamment pour tout ce qui est lourd et encombrant
  • Une démarche éco limitant les émissions polluantes
  • Un outil permettant de rester en contact à tout moment avec le particulier qui vous livre via une messagerie privée
  • Une assurance gratuite couvrant tous les achats, via un partenariat avec la MAIF.

Paiement en ligne

Pour bénéficier de la livraison entre particuliers, il suffit de déposer sa demande de livraison sur la plateforme dédiée. Celle-ci est alors publiée à d’autres particuliers inscrits comme livreurs potentiels, susceptibles de mettre leur coffre à disposition sur le trajet désiré. Une fois mis en relation, reste à convenir d’une date et d’une heure de livraison, moyennant une contribution financière payée en ligne.

Tout le monde s’y retrouve ! Les uns paient moins cher leur envoi, les autres remboursent en partie leurs frais de transport tout en rendant service. Et tous se donnent l’occasion de rencontrer un voisin sympa.

Que les motivations soient écologiques, solidaires ou économiques, cette nouvelle illustration de l’extension de la dynamique collaborative appliquée au retail, montre que les consommateurs n’hésitent plus à privilégier l’usage à la propriété. Mais dans cette économie du partage, il revient aux marques de s’assurer que la qualité du service client soit au rendez-vous.