Beacons : une (r)évolution en marche ?

03/02/2015, publié par Anne-Sophie Salamon
Beacon

La technologie Beacons est encore peu connue dans l’hexagone et ses applications restent discrètes.
Pourtant aux États-Unis, marché qui semble à la fois mature et plus ouvert en terme de législation, elle se développe à une telle vitesse qu’il en devient difficile de suivre les nouvelles utilisations.

Revenons un peu en arrière.

Beacons Késako ?

Ces petites balises ont la capacité d’émettre un signal Bluetooth low energy permettant de réveiller les applications présentes sur vos smartphones, à la seule condition que vous ayez accepté les Push et que votre Bluetooth soit activé.

beacons-une-revolution-en-marche-ca-nous-a-bluffes

L’utilisation des Beacons est indoor et son utilisation la plus répandue est dans le retail, plus précisément comme outil de fidélisation.

Imaginez entrer dans un de vos magasins préférés, votre smartphone en poche. À votre arrivée, en croisant une balise Beacon, celle-ci vous salue et vous propose de vous accompagner pendant votre ballade… durant votre parcours, votre téléphone pourra vous proposer un bon de réduction, de l’aide pour choisir les produits les plus adaptés etc.

En France, Bealder, une des start-up pionnière en matière d’utilisation de Beacons, a démarré une première application avec Darty. Le magasin pilote vous accueille avec un message personnalisé, vous géolocalise à l’arrivée dans un rayon, détecte votre intérêt pour un produit en particulier et vous propose des informations complémentaires par exemple.

Image_Beacons_2

Aux États- Unis le Beacon est utilisé dans le retail, mais aussi dans les stades de foot : les abonnés n’ont plus à sortir de billets, ils sont automatiquement reconnus au passage devant une borne Beacon.

Beacons au service du marketing

Des questions s’élèvent : quel ROI pour ces opérations ? Quels sont les freins à l’utilisation du Bluetooth par les utilisateurs ? Aujourd’hui le développement du Beacon souffre d’un manque de metrics pour finir de convaincre les décideurs.

Une chose est sûre : la technologie continue d’évoluer et ouvrira rapidement de nouvelles portes. Ses avantages et ses débouchés, sont à mon sens, considérables. Imaginez vos vendeurs en magasin capables depuis leur tablette de suivre les clients qui entrent, de les identifier et connaître leur historique : la personnalisation poussée à son paroxysme.

Mais il y a 5 ans l’engouement autour de la réalité augmentée était énorme, et avec du recul beaucoup d’opérations se sont limitées aux buzz.

Ma question : Le Beacon arrivera-t-il à s’imposer dans un environnement ultra connecté ?