Le retour en force du testing

01/06/2015, publié par Nicolas Moignard
test logiciel

J’ai récemment participé à l’édition 2015 de la JFTLgrande messe annuelle du test logiciel en France. Rencontrer quelques éditeurs de solutions, partager des retours d’expérience avec des clients, éventuellement récupérer quelques goodies 🙂 étaient les objectifs que je m’étais fixés.

Mais quel est le vrai intérêt d’un tel salon ? Finalement le test logiciel, tout le monde connait, mais peu en font, car suscitant peu d’intérêt auprès des opérationnels.

Un échange récent avec une collègue au cours duquel elle m’a posé la question « Mais toi tu trouves ça vraiment intéressant le test de logiciel ?? » m’a poussé à aller vérifier mes convictions sur ce sujet.

Je partais donc de bon matin vers Montrouge et ce que j’ai découvert en arrivant, c’est une véritable communauté, organisée, structurée, autour du test logiciel. Des individus passionnants, avec une force d’innovation puissante.

Les tendances des tests logiciel

Mais ce qui m’a avant tout frappé, ce sont les tendances fortes que j’ai pu retirer de ce salon, complètement en ligne avec celles du digital, et qui selon moi vont remettre le test au premier plan dans les mois et années à venir. Car pour moi le test logiciel sera :

  • Mobile : dans la lignée du post de Valérie, les éditeurs seront de plus en plus « mobile testing focused », en proposant par exemple des solutions de test sur devices mobile dans le cloud.
  • Big data : en particulier dans le test des applications mobiles. On est dans le « crowd testing » et le « crash analysis » ou comment tirer profit de la multiplicité des informations/devices/utilisateurs afin de garantir l’interopérabilité maximum d’une « app ».
  • Prédictif: on parle ici de la capacité à tester le code et suggérer des améliorations pour un « commit » sans accrocs. Concrètement, les lignes de codes écrites sont analysées, et le système propose le rajout de contrôles/tests afin d’en garantir son bon fonctionnement.

Ma conviction est que les marques avec l’explosion d’une tendance tel que m-commerce, se doivent de proposer des applications et des contenus exempts de bugs afin de :

  • Monétiser au maximum par le biais des apps.
  • Asseoir leur image de marque.
  • Créer une relation personnalisée avec leurs consommateurs.

A vos marques ! Prêts ? Testez !!